Le guide de votre bien-être à domicile

Métier du massage

Le massage thaïlandais

massage

© Valua Vitaly - Fotolia.com

Le massage traditionnel thaïlandais est fondé sur le concept que des lignes d'énergies traversent le corps humain et peuvent être responsables de maladies. Les gestes du massage thaï ont été hérités d'ermites, qui ont laissé derrière eux des statues décrivant précisément les mouvements et les postures. En Thaïlande, il est considéré comme un art de guérison, qu'il faut prendre soin de préserver et d' enseigner.
  1. Libérer les flux d'énergie
  2. Un art de vivre au quotidien
  3. Un massage complet
  4. Un art méticuleux

Libérer les flux d'énergie

Le massage thaï est basé sur les principes de la médecine traditionnelle thaïlandaise, qui reconnait la maladie comme résultat d'une perturbation de la libre circulation des flux énergétiques du corps. Il se pratique à la fois à titre préventif et curatif. Tant que les lignes d'énergies sont bien reliées, nous restons en bonne santé. Mais le stress et la fatigue peuvent bloquer les énergies qui restent alors coincées, provoquant l'apparition de troubles et de pathologies comme la fièvre, les maux de tête ou la pression artérielle. Le massage thaï intervient directement sur les points de blocage pour aider les énergies à circuler à nouveau correctement dans l'organisme.

Un art de vivre au quotidien

Le massage thaï permet de soigner de nombreuses douleurs : torticolis, mal de tête... Il permet au corps de se revitaliser en évacuant le stress et en libérant les tensions et les raideurs musculaires. Grâce aux mouvements de pression exercés pendant le massage, le système lymphatique et la circulation sanguine sont stimulés. Le masseur exerce ces pressions avec les pouces, les coudes et les pieds. Il complète le massage par des postures d'étirements, inspirées du Yoga, et des mobilisations articulaires, pour améliorer l'aisance et la fluidité corporelle. Les thaïlandais recommandent également de pratiquer l'auto-massage, comme les ermites d'autrefois, afin de rétablir soi-même les désordres énergétiques de notre propre corps.

Un massage complet

Le massage thaï fait intervenir les pouces, les genoux, les coudes et les pieds pour atteindre les points de pression qui vont soulager le patient. Celui-ci est allongé sur un matelas et doit porter des vêtements confortables. Le masseur presse alors les principales lignes d'énergie, afin de débloquer les flux coincés. Parfois, ces mouvements peuvent surprendre car il s'agit d'atteindre les zones en profondeur. Cela permet de détendre les muscles en chassant les tensions musculaires et le stress. Le massage se fait dans un enchainement précis, des pieds à la tête, et dure environ deux heures. Il se termine par un massage spécifique du cou et de la tête. Un massage intense des pieds peut également être proposé pour stimuler les organes internes. Le masseur utilise alors une technique d'acuponcture, qui considère le pied comme la carte mentale du corps humain. Il exerce des pressions précises sous le pied avec un bâtonnet ou une aiguille très fine. Le massage thaï des pieds est surtout recommandé en cas de maux de tête, de tensions ou de constipation.

Par le pétrissage des muscles, le massage thaï détend et dénoue les blocages et les tensions musculaires. C'est un pur moment de détente, offrant un concentré de vitalité et de relaxation.

Un art méticuleux

La médecine traditionnelle thaïlandaise reconnaît le massage comme ayant des vertus thérapeutiques sur de nombreuses pathologies. Contrairement aux idées reçues, la plupart des praticiens du massage thaï sont des femmes. Toutes ont suivi une formation spécifique et doivent être certifiées avant de pouvoir pratiquer cette technique. Traditionnellement, on enseigne la technique dans les temples bouddhistes. Le travail du masseur thaï est précis et doit se faire dans un état d'esprit de méditation et de concentration. Avant toute séance, le masseur doit impérativement demander à son patient s'il a subit une opération ou une maladie récemment. En effet, dans le cas d'un problème d'hypertension, de maladie de c½ur ou de varices, le masseur n'arrêtera jamais la circulation du sang à l'aine ou dans la zone des aisselles car cela pourrait engendrer des dommages corporels. Il n'y a pas d'âge pour pratiquer le massage thaï. Jeunes, âgés, actifs, inactifs, en bonne santé ou malade, le massage a des effets bénéfiques pour tout le monde.